Quand l’informatique outille le recrutement

Vient de paraitre dans la série Connaissance de l’emploi du Centre d’Etudes de l’Emploi :

Quand l’informatique outille le recrutement
(Yannick Fondeur, Guillemette de Larquier, France Lhermitte)

Jusqu’ici largement ignorés par les sciences sociales, les systèmes informatiques de gestion de recrutement sont des outils dont on évalue mal la diffusion et les enjeux socio-économiques qui y sont associés.

Une recherche exploratoire, menée en lien avec l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), livre ici ses premiers résultats et montre que l’implantation
des progiciels de recrutement est loin d’être anecdotique. En être équipé constitue même une norme pour les plus grandes entreprises.

Ces outils participent d’un mouvement de standardisation des pratiques, qui est susceptible d’avoir une incidence sur les façons de recruter et la sélection des candidats. Pour autant, même dans les entreprises équipées, tous les recrutements ne sont pas traités par ce biais, et ceux qui interviennent « en dehors » du dispositif revêtent des caractéristiques spécifiques : un moindre recours à Internet et une probabilité plus grande que le candidat retenu appartienne au réseau de relations de l’entreprise.

A télécharger ici (pdf)

About these ads

9 Commentaires »

  1. Merci pour ce post, l’étude sur les logiciels de recrutement et leur impact sur les process de l’entreprise est effectivement extrêmement intéressante.

  2. Geneviève said

    L’informatique va réellement changer la façon de recruter de nouveaux candidats dans les prochaines années. Les entreprises devront être proactives et faire preuve de créativité pour dénicher de nouveaux talents !

    J’ai trouvé votre article très intéressant, car je suis au sein d’une entreprise qui travaille en ce sens. Nous développons une plateforme Web qui utilise LinkedIn afin de trouver les meilleurs candidats dans votre réseau et ceux de vos contacts pour vos offres d’emploi. Celle-ci facilitera le référencement de candidats et encouragera l’implication des employés dans le processus de recrutement. Une nouvelle ère numérique que la Job 2.0 !

    • ABOUDOU AFFIFOUDINE said

      Bonjour

      L’informatique est, malgré ce que l’on peut repprocher,l’outil indispensable même inevitable des entreprises orientées vers la performance.Il est juste de tenir les arguments de l’inequité quant aux selection virtuelles mais il faut savoir aussi que certaines organisations n’appliquent pas forcement les dispositions informatique par souhait intrinsequement lié à leurs valeurs mais bien pour faire face à la concurrence.

      Il reste neamoins que le recrutement reste physique mçeme si l’informatique tend à prendre le pas.

      Dans le cadre de mon satge je travaille dans un groupe qui effectivement utilise l’informatique dans le processus de son recrutement mais cela s’arrete à l’etat de selection. Les entretien sont evidemment physiques.

      L’informatique dans le recrutement doit simplement aider a accelerer le processus mais n’est pas un moyen de recrutement.

  3. Excellent article, merci pour cette contribution à la réflexion sur l’informatique et le recrutement.

    Il serait intéressant de mener le même type d’étude centrée sur les outils utilisés par les cabinets de recrutement… et le recrutement 2.0.

  4. Pour vous détendre un peu toujours sur le thème du recrutement
    http://emploiparis.blogspot.com

  5. Stéphane said

    Bonjour, je suis étudiant en ressources humaines, je suppose que l’outil informatique va faciliter grandement la gestion du recrutement mais je continue de penser que tout ne doit pas être informatisé, surtout dans les fonctions ressources humaines d’une entreprise.

    Le recrutement est une activité stratégique qui doit contribuer à déceler des talents de manière à satisfaire la productivité globale d’une organisation. Or le jugement quasi-mathématique des outils informatique ne permet pas la prise en compte des réelles motivations du candidat.

    Mais cela dit, l’outil informatique doit renforcer le jugement du recruteur dans ses décisions de sélections des candidats et non l’inverse.
    A mon sens le gain de temps doit être l’objectif premier des outils informatiques dans la gestion du recrutement. Par conséquent, seules les qualités de jugements humains sont et seront en mesure d’apprécier les qualités et les défauts d’une personne. Ce n’est certainement pas la fonction d’un outil électronique.

  6. Tout cela est assez effrayant.
    Espérons que l’on garde malgré tout la main sur l’informatique.
    Ces processus de recrutement me sont encore inconnus …

  7. Il est important que l’informatique soit une aide, mais le recrutement doit garder un maximum possible de gestion humaine. Car au-delà des compétences un bon recrutement et surtout lié à recruter la bonne personnalité…

  8. Traveller said

    Tout à fait d’accord. Pour ma part, je trouve que le site http://www.carriereonline.com/ est idéal pour ceux qui cherchent des offres d’emplois en temps réel.

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: