(Re)lancement officiel d’Eures

Le "portail européen sur la mobilité de l'emploi", fruit de la coopération des services publics de l'emploi des 25 pays de l'UE, auxquels s'ajoutent la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein, a été officiellement lancé hier. Enfin, re-lancé plutôt.

Ce portail s'inscrit dans le cadre du réseau Eures (pour EURopean Employment Services) créé en 1994 par la Commission européenne et qui rassemble notamment des conseillers spécialisés issus des services publics de l'emploi (ou assimilé) des 28 pays participants (au total aujourd'hui 500 conseillers selon le site Eures, ou 700 selon le discours inaugural de José Manuel Barroso).

Le crédo de ce service :

"Dans le contexte de la stratégie européenne pour l'emploi, la mobilité des travailleurs est non seulement un droit fondamental, mais aussi un outil aidant le marché du travail à s'adapter.

De plus en plus, EURES contribue à faire ressortir les excédents et déficits de main-d'œuvre dans différents secteurs et à éliminer les goulets d'étranglement dans le domaine des qualifications. Le réseau aide également à améliorer la capacité d'insertion professionnelle, en particulier celle des jeunes, par l'acquisition d'une expérience professionnelle à l'étranger. EURES contribue aussi à la création d'un marché commun européen du travail ainsi que, dans certaines régions frontalières, à la création d'un marché du travail intégré à l'échelon régional." (source).

A défaut de "la totalité des offres d'emploi publiées par l'intermédiaire des services de l'emploi des États membres" comme l'envisageaient (pour 2005) les lignes directrices de l'emploi adoptées en juillet 2003 par le Conseil européen, le communiqué de presse d'hier annonce pour le lendemain "près d'un million d'offres d'emplois vacants dans toute l'Union européenne". Le site Eures n'affiche quant à lui aujourd'hui "que" 675 000 offres disponibles.

Ces deux chiffres sont de toute façon bien inférieurs à la somme des offres d'emploi dont disposent les différents services nationaux. En effet, ces derniers ne participent pas encore tous au site. En particulier, une recherche de toutes les offres disponibles en France donne aujourd'hui… 27 résultats… tous en provenance du service public de l'emploi britannique (les offres sont naturellement libellées en anglais). Inversement, une recherche sur le Royaume-Uni donne 335795 offres, soit la moitié des offres annoncées sur le site.

Il est également possible de faire une recherche sur la base de candidats, EURES CV-Search, conçue la Direction nationale du travail de Suède (Arbetsmarknadsstyrelsen). Les CV sont naturellement au format Europass et les candidats qui souhaitent y apparaître peuvent remplir un formulaire en ligne. Mais la base ne rassemble pour le moment qu'environ 84000 CV.

Quoiqu'il en soit, il est intéressant de noter cette initiative au moment où les Etats-Unis semblent au contraire vouloir dans ce domaine s'en remettre aux seuls acteurs privés. Les services Eures sont bien sûr gratuits pour les employeurs comme pour les candidats, et sans publicité.

Autre aspect à relever : comme cela a déjà été évoqué ici à plusieurs reprises, ce site utilise la norme HR-XML (déf.) pour permettre aux données des SPE nationaux d'êtres rassemblées dans une même base. Est-ce que ce sera élément suffisant pour stimuler l'utilisation de cette norme et permettre enfin son décollage ?

Mise à jour  19/05/06 : j'ai appris hier au séminaire de printemps du consortium HR-XML que cette norme n'était en fait pas encore utilisée par Eures ; l'information vient d'un représentant du service public de l'emploi suédois, qui a activement participé à la réalisation du site.

NB :

  • les noms de domaine eures.com, eures.org, eures-jobs.org et eures.net (entres autres) ont été déposés par des acteurs sans rapport avec l'initiative européenne ;
  • par contre, eures-jobs.com est redirigé vers le site officiel ;
  • enfin certains pays ont pris soins de déposer le nom de domaine suivi de leur extension nationale (eures.ch, eures.nl, eures.dk…), mais s'ils renvoient tous vers le service européen, les sites correspondants sont très disparates et il n'y a apparemment aucun soucis d'homogénéisation pour le moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :