America’s Job Bank : fermeture confirmée

J’avais déjà eu l’occasion de signaler dans un précédent billet que l’America’s Job Bank, le job board financé par le ministère du travail américain était sur la liste des 141 programmes que George Bush souhaitait voir annulés ou réduits dans le cadre du budget fédéral 2007. Mais il n’y a eu à ma connaissance aucun écho sur cette question dans la presse américaine.

Pourtant, on l’a appris il y a quelques jours par le biais de notes administratives, la fermeture de ce qui est en gros l’équivalent aux Etats-Unis du site de l’ANPE sera effective le 30 juin 2007.

Je ne reviendrai pas ici sur l’historique de ce service, que j’ai eu l’occasion de détailler un peu dans le billet publié mi-février. Par contre, il me semble utile d’analyser les raisons invoquées pour sa fermeture.

Les notes administratives qui confirment la fin de l’AJB et précisent ses modalités sont disponibles ici sur le site du réseau national des administrateurs des services publics de l’emploi des Etats américains (National Association of State Workforce Agencies). Je vous livre tel quel le passage qui me semble le plus explicite et j’en fais ensuite un petit résumé commenté.

« Numerous factors were weighed in coming to the decision to end AJB, most of which fell into two broad categories: 1) changes in the broader environment AJB is operating in and 2) the costs associated with running the system.

1. Changes in the Operating Environment :

Since the launch of AJB, the number of private-sector Internet-based job boards (Career Builder, Monster, Yahoo! Hot Jobs, etc.) has proliferated, calling into question the need for a Federal government-sponsored job board.

  • The numerous private-sector electronic labor exchange systems arecontinuously improving and most, if not all, of these sites offer freeservices to job seekers. Current trends in the industry seem to indicate thatsome level of free service will also be available to businesses/employers inthe future.
  • Most of the employers who currently use AJB also use other job boards simultaneously to advertise their openings.

As Internet technology and technical resources have become widespread and the costs associated with them have declined, state and local areas that used to depend on AJB for their Internet self-service labor exchange presence have built and operate job banks of their own that are not based on AJB.

2. The Cost of Operating AJB:

The cost of operating AJB has been as high as $27 million per year, with a current operating budget for maintenance-only of $12 million per year. Even with this sizable investment, AJB has not been able to keep up with private sector job boards or industry standards regarding up-to-date technology. The technology platform on which AJB is built is outdated. The cost to maintain AJB and constantly upgrade the foundational technology and make improvements to the site is no longer justifiable given that AJB duplicates what is already available in the private sector. »

Les principaux arguments sont donc :

A. Le privé fait mieux :

  • les acteurs privés apportant le même type de service que l’AJB se sont massivement développés,
  • ils sont gratuits pour les candidats et certaines tendances semblent indiquer que vont également se développer à l’avenir des services gratuits pour les entreprises (commentaire – ici l’allusion aux agrégateurs d’offres d’emploi me paraît assez claire),
  • la plupart des employeurs utilisant l’AJB plaçaient simultanément leurs offres sur des job boards privés (commentaire – je ne suis pas vraiment convaincu, en particulier en ce qui concerne les bas niveaux de qualification)

B. Le coût d’un job board a beaucoup baissé et il n’est plus très onéreux pour les Etats de mettre en place de manière autonome leurs propres bourses à l’emploi (commentaire – un peu contradictoire avec le point 1 : quel intérêt si de toute façon le privé fait mieux ?).

C. L’AJB est techniquement obsolète et la mettre à niveau par rapport aux job boards privés aurait coûté trop cher (commentaire – mais n’est-ce pas dû au fait que le budget avait été déjà considérablement réduit ces dernières années et que seule la maintenance était assurée ?).

Vous l’aurez compris à mes commentaires, je pense clairement que c’est essentiellement l’idée selon laquelle le privé est plus à même d’assurer la circulation de l’information sur le marché du travail qui est au fondement de la décision. Il est également assez évident que l’arrêt du développement de la plate-forme il y a quelques années permet opportunément de constater aujourd’hui son obsolescence…

C’est également l’avis de Bob Wilson, qui pour le moment est des seuls représentants de la « blogosphère RH » américaine à avoir consacrer un billet à la question (je le remercie au passage de m’avoir indiqué les notes administratives dont je fais état ici). Il souligne par ailleurs que le site n’en était pas moins très utilisé par les employeurs et les candidats et qu’il rassemble aujourd’hui 2 millions d’offres d’emploi directement postées dans sa base (contrairement aux agrégateurs, qui ne font que relayer l’information publiée ailleurs), le tout gratuitement, sans spam (là aussi, contrairement aux agrégateurs gratuits…) et en respectant les critères les plus élevés de confidentialité.

« AJB has been on a maintenance-only budget for the past two years, so the service has failed to keep up with innovations in private-sector job boards. Even so, the site is still heavily used by employers and jobseekers. As of today, AJB reports over 2 million jobs available – all posted to AJB, since AJB does no spidering of content on other sites.
From the day AJB was founded in 1995, it has been national in scope, free to all, void of spam, and committed to the highest standards of confidentiality. Perhaps, as ETA has concluded, the benefits no longer outweigh the costs – but there are no other job boards operating today that can make the same claims regarding scope, cost, spam and confidentiality. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :