La fin de l’AJB et le marché des job boards étatiques aux Etats-Unis

Je l’écrivais hier, la fermeture de l‘America’s Job Bank (l’équivalent aux Etats-Unis du site de l’ANPE) est programmée pour le 30 juin 2007. Or un certain nombre d’Etats américains utilisaient la technologie de l’AJB pour leurs propres sites emploi. Un nouveau marché s’ouvre donc pour les prestataires privés.

Dans le notes administratives dont j’ai mention dans le billet précédent, un des arguments mis en avant pour justifier la fermeture de l’AJB est que le coût de réalisation d’un job board n’est plus très élevé et que les Etats américains peuvent donc l’assumer de manière autonome, ce que ferait déjà la plupart d’entre eux. Je ne sais absolument pas combien d’Etats et, plus généralement, de collectivités territoriales, utilisent effectivement les services de l’AJB et ce serait évidemment une information très utile pour évaluer correctement la situation.

En tout état de cause, les points 6 et 7 de cette note minimisent les conséquences de la fermeture de l’AJB sur les Etats, sans pour autant donner de chiffres précis, et restent très vagues sur l’aide qui leur sera apportée pour assurer la transition :

« 6. What impact will the decision to phase out AJB have on the states?
The impact should be minimal, as many of the states have developed their own job banks. ETA [note : Employment and Training Administration] plans to work with the states to thoroughly assess their individual situations and address any issues as part of this transition. ETA will also provide technical assistance to states to the extent needed and feasible.

7. States that are using the America’s One-Stop Operating System (AOSOS) have a stronger reliance on AJB, and will be affected more than other states by the decision to phase out AJB. Will ETA do anything to address their unique situation?
ETA is aware that these states have a stronger reliance on AJB than most other states. ETA will meet with the AOSOS states and provide counsel on potential alternative solutions. ETA will also work collaboratively with the State of New York (the grantee for AJB) and its current technology vendor to implement strategies related to the specific transition of AOSOS states. »

Un certain nombre d’acteurs de l’e-recrutement disposent de structures dédiées aux marchés publics susceptibles de se positionner sur le créneau des sites emploi des collectivités territoriales américaines. C’est notamment le cas de Monster avec sa filiale Monster Government Solutions, qui organisait opportunément hier après-midi un webcast sur le thème « Revolutionize Workforce Development for Your State » :

« Monster Government Solutions is hosting a special webcast to present an innovative new job-matching technology that revolutionizes state workforce development. Whether your state is suffering from high unemployment or you are looking to leverage your state’s talent pool to drive economic and workforce development, Monster’s HireState solution can help.

Drawing on its unparalleled experience in the online recruiting industry, Monster has developed a comprehensive suite of tools that allow employers to post jobs, search for candidates and get real-time labor market information, while job seekers benefit from a ground-breaking multi-variant approach that matches them to their ideal job. Moreover, the solution can provide your state’s policymakers with critical insights and analysis to optimize workforce and economic development programs. »

Joel Cheesman consacrait d’ailleurs, hier également, un petit billet de son blog au marché de l’Indiana, pour lequel Monster Government Solutions avait annoncé le 1er février avoir remporté un contrat de 2.8 millions de $, contrat qui semble aujourd’hui remis en cause (le processus d’appel d’offre est relancé).

Quoiqu’il en soit il est évident que la fin de l’AJB va donner une nouvelle dimension aux partenariats public-privé dans le domaine des sites emploi, y compris dans le cadre d’opérations conjoncturelles. L’AJB avait par exemple été au centre du dispositif d’aide à l’emploi des victimes des ouragans Katrina et Rita. Voici ce qu’indique la note déjà citée quant à la réponse à apporter dorénavant dans des circonstances similaires (point 9) :

« ETA recognizes there may be a periodic need to utilize job board technology due to a unique circumstance, such as a major national dislocation of workers due to a disaster. ETA plans to investigate working with one or more existing private sector job boards to provide “ on-demand? capability needed for these particular events. »

Un commentaire »

  1. […] J’évoquais la semaine dernière les partenariats public-privé aux Etats-Unis dans le domaine des sites emploi, et notamment les initiatives de Monster. Cet acteur est semble-t-il également très actif sur ce plan en France puisqu’il va lancer le 6 avril un “portail internet de la diversité et de l’emploi”, “avec le soutien du Ministère délégué à la Promotion de l’Egalité des Chances” et en partenariat avec l’ANPE. […]

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :