[MàJ] Paradoxal

En lisant ce billet récent d’Abondance, on s’aperçoit que le mot-clé « Assedic » figure à la première place des plus fortes progressions des recherches effectuées sur Google France en 2006. Et pourtant le chômage baisse… en tout cas jusqu’au recalage.

Rappel : dans le même ordre d’idée j’avais montré dans un billet précédent, à partir de Google Trends, le rythme mensuel très marqué de ces requêtes.

Mise à jour – A y regarder de plus près,  il est difficile d’interpréter la première place du mot-clé « Assedic ». Sur Google Trends, on dispose de presque toute l’année 2006 et la tendance à la hausse n’apparait pas si évidente (rien à voir avec 2005 en tout cas). Je me demande finalement si Google calcule correctement son taux de croissance en tenant compte de l’amplitude des écarts infra-mensuels. Mystère…

Advertisements

6 commentaires »

  1. pierrel said

    « Je me demande finalement si Google calcule correctement son taux de croissance en tenant compte de l’amplitude des écarts infra-mensuels ». Que voulez-dire dire par là ?

  2. pierrel > Il est vrai que j’ai été plutôt allusif. L’idée est toute simple : si l’on calcule la progression seulement à partir de deux points, le choix des dates de ces deux points peut considérablement changer les résultats. Par exemple, si le calcul se fait du 1er janvier au 31 décembre, le fait que les requêtes atteignent des niveaux très élevés en fin de mois puis chutent immédiatement et très fortement en début de mois peut suffire à expliquer une proportion importante de la progression mesurée. En d’autres termes, dans la croissance annuelle que l’on calcule est en fait incorporée une variation infra-mensuelle. Pour éviter ce genre de problème, mieux vaut retenir comme indicateur la pente de la tendance linéaire sur l’année.

  3. « Et pourtant le chômage baisse »

    C’est un peu court… Il faudrait plutôt dire : « Le nombre de chômeurs recencés en catégorie 1… » baisse.

    http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=2392

  4. François > Le lien qui se trouve sous « jusqu’au recalage » indique, il me semble, la distance que je prends par rapport à l’affirmation précédente.

  5. ALI O'CHA(t) said

    En partant de l’hypothese que le site Assedic est utilisé principalement pour l’actualisation de l’inscription (en substance tous les mois sur la1re quinzaine) et accessoirement pour des informations generales (cf . les ruptures de contrat de travail prennent effet « souvent » en fin de mois) , on peut trouver des pistes d’interpretation sur les variations infra-mensuelles (cf les 12 pics/an de Google trends).
    Sur la question de la tendance à l’augmentation de l’utilisation, elle semble compatible avec une baisse (discutée..) du chomage: la pratique de l’utilisation d’internet dans les actes de recherche d’emploi se diffusent (qui se transmettent ensuite sur l’actualisation) aupres de la « majorite avancee et majorité tardive » , sous l’effet peut etre de 2 facteurs :d’abord le cout (« gratuité » de l’actualisation/ internet:le coût d’une actualisation par telephone n’est pas accessoire pour les publicsles plus démunis), ensuite, sur une majorité d’agences pour l’emploi, la capacité exigée et/ou accompagée pour consulter les offres (voire acceder au lien Assedic)

  6. ALI O’CHA(t) > Oui, concernant les variations infra-mensuelles des requêtes « ASSEDIC », c’est l’interprétation que je faisais ici.

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :