Traitement numérique des CV : Jobetic et Lingway entrouvrent la boîte noire

Jobetic (site d’information dédié aux personnes en recherche d’emploi) et Lingway (éditeur de logiciel expert en traitement automatique des langues, et notamment en sémantique) proposent depuis quelques semaines aux internautes de tester la compatibilité de leur CV électronique avec une technologie de traitement automatique permettant de les intégrer dans des bases de données.

Le problème auquel est confronté ce type de technologie est bien sûr l’extrême hétérogénéité des CV

  • tant en termes de format (le HR-XML peine à décoller côté création de CV, bien qu’il existe quelques outils dédiés aux candidats),
  • que de vocabulaire (diversité des intitulés de poste, des modalités d’expression du niveau de langue, etc.).

Cette expérimentation vous permet d’évaluer comment l’outil Lingway, qui est utilisé autant par des job boards (Keljob, Cadremploi…) que par des entreprises pour leurs sites carrières (PSA Peugeot-Citroën, Siemens…), interprète votre CV. Un petit guide explique par ailleurs comment faire en sorte que cette interprétation soit meilleure.

Bref, la boîte noire du traitement numérique des CV est entrouverte grâce à cette initiative conjointe dont le but est :

  • pour Jobetic, de contribuer à permettre aux candidats de rendre leur CV plus facilement intégrables,
  • et pour Lingway, d’améliorer sa technologie d’analyse automatique en faisant remonter le maximum de problèmes de reconnaissance des informations.

Au moment où j’écris ces lignes près de 14 000 CV sont passés à travers la moulinette… dont le mien.
MàJ : ci-après quelques développements supplémentaires pour répondre à la question de Jean-Pascal Szelerski

Mon CV est un peu spécifique, ce n’est pas forcément un bon exemple. Ceci dit, je n’ai bien sûr pas pu m’empêcher de faire quelques tests avec des CV plus standards. Et mon impression est qu’il reste des marges de progression substantielles.

Je reste notamment un peu circonspect sur certains choix de classement dans les nomenclatures, notamment en ce qui concerne le niveau de langue. De même, le fait que les compétences informatiques absentes du référentiel sont évacuées me gêne beaucoup.

C’est en tout cas une belle initiative de Lingway de jouer ainsi la transparence. A ma connaissance, c’est une première. Aucun autre éditeur n’a ouvert ainsi sa solution de traitement au CV au grand public.

Le système est encore imparfait, mais ce type d’initiative est de nature à améliorer grandement les choses en jouant sur deux facteurs :

  • d’une part, une amélioration des technologies via la prise en compte des problèmes remontés par les utilisateurs ;
  • d’autre part, à technologie constante, une meilleure intégrabilité des CV liée au fait que les utilisateurs ayant ainsi acquis une meilleure connaissance du mode de fonctionnement de l’outil vont pouvoir y adapter leurs CV.

Restent après les interrogations que l’on peut avoir sur la pertinence des critères des tris de CV permis par l’intégration à une base de données. Mais c’est une autre question…

Publicités

12 commentaires »

  1. Szelerski said

    Bonjour Yannick,

    « … dont le mien »
    Et qu’en retirez-vous, quelle est votre appréciation d’expérience utilisateur ?

  2. Bonjour Jean-Pascal,

    Mon billet était effectivement un peu court 😉
    Je l’ai complété un peu pour répondre à votre légitime interrogation.

  3. Cybervince said

    Je viens de tester avec mon CV, et je dois reconnaitre que le rendu est vraiment pas mal.
    L’initiative de rendre publique le résultat de cette technologie est selon moi une bonne chose, mais peut-être avec le risque de voir apparaitre des sur-optimisations de certains CV. Un peu comme la sur-optimisation des pages web pour feinter Google, mais dans une moindre mesure.

  4. Je ne crois pas qu’il y ait de forts risques de sur-optimisation dans la mesure où seule une partie de la boîte noire est ouverte : on nous donne des indications sur la manière dont le CV est lu et intégré dans la base, mais rien n’est dit sur le moteur de recherche opérant sur les CV en base et sur ses critères de classement.

  5. Bonjour Yannick,
    l’initiative est intéressante en effet. La solution LingWay est l’une des meilleures du marché, avec celle de Koltech. J’ai pu effectuer des batteries de test sur les 2 solutions… et pour tout dire, les résultats varient énormément d’un CV à l’autre.

    Ceci étant dit, l’enjeu est de permettre de structurer l’information contenus dans les Cv de chacun. Et à mon avis, l’avenir n’est pas dans la reconnaissance des contenus du CV.doc, mais bien dans la construction de CV en ligne avec des applications utilisant les microformats et le web sémantique. On en reparle dans 1 mois 😉

  6. Un autre discours m’eût bcp étonné, Ludovic 😉

  7. Merci Yannick d’avoir mentionné notre initiative.
    Comme vous l’avez sûrement compris, l’objectif essentiel de ce service est de MONTRER aux internautes qu’ils doivent adapter un tant soit peu leur CV aux technos. Une démonstration vaut bien mieux que de longs discours 🙂 Depuis que nous avons lancé le service, les mails des internautes en disent long : l’objectif est atteint !
    N’oublions pas messieurs que nous sommes tous ici des « hyper-spécialistes » du sujet – enfin moi moins que d’autres mais bon 😉 Ce qui n’est largement pas le cas de la quasi totalité des chercheurs d’emploi. Nos débats d’experts sont certes intéressants, mais sont à des années lumière de la réalité de terrain des internautes cadres et non cadres !
    Il faut en effet saluer la démarche courageuse de Lingway. Saluons également l’Anpe qui nous a donné sa bénédiction officielle. Petite précision : le service est fourni gratuitement. Nous travaillons tous bénévolement dans cette affaire ! Enfin… pour l’instant ….

  8. Corinne > Que recouvre exactement cette « bénédiction officielle » de l’ANPE ? Elle a été associée à l’initiative ?

  9. Piche said

    Pour ceux qui veulent approfondir sur le e-recrutement :
    http://felix.pichelin.free.fr/mes_articles.html

  10. CV said

    Cette technologie est déjà présente sur le site cv.com depuis plusieurs années.
    Il me semble avoir déjà utilisé un systeme comme celui la sur ce site en 2004.
    Des sites comme lesjeudis se sont lancés dans cette technologie.

  11. Brisky said

    C’est nul !

  12. Une technologie vraiment impressionnante.
    J’ai aussi testé sur mon CV perso et le résultat est là !

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :