Archive for Sites institutionnels (ANPE, Apec…)

LinkedIn ou Facebook ?

Il y a quelque temps, l’Apec annonçait un partenariat avec LinkedIn proposant une intégration assez poussée, permettant notamment, lors de la consultation d’une offre d’emploi sur apec.fr, d’identifier les membres de son réseau LinkedIn présents dans l’entreprise recrutant.

L’idée est, comme cela est clairement précisé dans la démonstration, d’« optimiser sa candidature » en mobilisant lesdits contacts pour obtenir des informations sur la société, la fonction, etc.. Peut-être, aussi, pour appuyer sa candidature, mais cela, on imagine bien sûr que c’est moins dans l’esprit de l’Apec qui a toujours mis l’accent sur la transparence du marché du travail.

C’est un partenariat inespéré pour LinkedIn, qui reste très en retrait de Viadeo en France, et c’est une nouvelle fois le signe que l’Apec est décidemment très ambitieuse en matière de recrutement en ligne et a décidé de multiplier les innovations en la matière. Rares sont ceux qui imaginaient que la première expérience de ce type en France viendrait d’un acteur institutionnel… D’ailleurs certains trouvent cela déplacé et le disent.

Mais LE réseau social numérique dont on parle en France, c’est, bien sûr, Facebook. Le site est depuis peu disponible en français, ce qui devrait contribuer à le diffuser davantage encore auprès du grand public (au prix sans doute de la fin de l’élitisme relatif qu’impliquait la maîtrise de l’anglais). L’écho médiatique, réellement impressionnant, devrait également y contribuer fortement. Le collègue de Jérôme Kerviel interpellé la semaine dernière? Repéré sur Facebook via la liste d’amis du trader, bien sûr !

Rien par contre sur la lente transformation qu’est en train d’opérer la plate-forme en matière de gestion de la vie privée. Je signalais il y a quelques mois cette nouvelle orientation et, plus récemment, le franchissement d’une première étape. Aujourd’hui (ou plutôt hier), c’est en apparence l’aboutissement : il est enfin possible de définir à quelles informations chaque catégorie d’amis a accès.

Ceci ouvre en théorie la voie à des usages professionnels. Mais manquent encore des options plus avancées de contrôle de la visibilité de la liste d' »amis », qui n’est actuellement gérable que de manière globale : au-delà de cette anecdote Kerviel évoquée plus haut, on peut imaginer qu’un usage professionnel implique une segmentation stricte des sphères. Reste aussi à transformer les ‘ »amis » en « contacts », à moins que le processus d’euphémisation du concept d’ami lancé par les plates-formes de sociabilité personnelle (cf. les travaux de Danah Boyd notamment) finissent par rendre les deux termes strictement équivalents dans la sphère numérique…

Comments (11)

L’Apec teste le questionnaire de présélection

L’Apec a mis en ligne sur son site il y a deux semaines une offre d’emploi (màj : l’offre n’est plus disponible) destinée à pourvoir un poste interne. L’annonce est, pour l’essentiel, assez classique, mais les deux dernières phrases ont attiré mon attention. Voici l’offre en question.

Offre d’emploi CHARGE(E) D’ETUDES CDD 8 MOIS H/F

Référence : 7151488-9020-7004
Date de publication : 11/05/2007
Société : APEC
Lieu : PARIS
Salaire : 35 KE +
Expérience : Confirmé

« Notre département Etudes (40p) analyse et anticipe les évolutions et les tendances du marché de l’emploi : nous réalisons des enquêtes auprès des entreprises et des salariés, des indicateurs mensuels, des notes de conjoncture et des référentiels métiers. Au sein d’équipes projets, rattaché(e) au manager R&D, vous contribuez à la compréhension des évolutions du marché de l’emploi : vous définissez les échantillons, questionnaires, guides,… et suivez l’activité de prestataires. A l’aide de logiciels (Excel, SPSS, Access) vous exploitez les données recueillies, analysez et commentez les résultats. Ni lettre, ni CV pour votre candidature. Merci de répondre simplement au questionnaire accessible à l’adresse suivante : http://automate.toluna.com/op/cand.php »
(les caractères gras sont de mon fait)

Lire le reste de cette entrée »

Comments (15)

L’association DirectEmployers et la fin de l’America’s Job Bank (2)

Voici le petit complément promis dans ma précédente note. L’association DirectEmployers a donc lancé il y a quelque temps une nouvelle version de son site JobCentral baptisée « National Labor Exchange«  (le site n’est plus en bêta depuis la semaine dernière).

La communication de l’association met largement en avant son rôle dans la circulation et la transparence de l’information sur le marché du travail, via ses relations privilégiées avec les agrégateurs d’offres d’emploi (déf.) : c’est le fait que JobCentral alimente d’une part les principaux agrégateurs et permette d’autre part de les interroger simultanément depuis un point unique qui semble justifier l’appellation de « bourse à l’emploi ».

Ceci n’est pourtant guère nouveau : cela va bientôt faire un an que JobCentral développe cette stratégie. Le terme même de « National Labor Exchange » avait déjà utilisé par DirectEmployers pour un autre ensemble de services (en réalité, il s’agissait essentiellement d’une CVthèque). Mais, dans le contexte de la fin de l’America’s Job Bank (AJB), mettre l’accent sur cette dimension revêt bien sûr une dimension stratégique (ce n’est pas un hasard si la mention « JobCentral is provided as a public service by leading U.S. employers » apparaît bien plus ostensiblement dans la nouvelle version du site).

Lire le reste de cette entrée »

Comments (2)

L’association DirectEmployers et la fin de l’America’s Job Bank (1)

J’ai eu l’occasion d’écrire pour ce blog un certain nombre de billets sur l’America’s Job Bank, qui est en grosso modo l’équivalent d’anpe.fr aux Etats-Unis, et sur l’association DirectEmployers, qui met en oeuvre le site JobCentral (voir par exemple ici et ; pour la liste complète, voir la section billets à retenir). Il y a quelque temps, j’ai synthétisé et mis à jour ces billets dans un article pour la Chronique internationale de l’IRES qui devrait apparaître sur le site de l’institut dans les jours qui viennent (le processus est un tout petit peu plus long que sur un blog…).

Les propos récents de Bill Waren (qui dirige DirectEmployers) et les nouveaux services annoncés sur JobCentral m’amènent cependant à mettre plus rapidement cet article en ligne : il me semble qu’il fournit un cadrage utile à la compréhension de la stratégie de l’association d’employeurs dans le contexte de la fin programmée de l’America’s Job Bank et des enjeux qui lui sont liés (voir en particulier la dernière partie). Vous trouverez ci-après l’introduction de l’article, et le lien vers la version complète au format pdf. Je publierai dans les jours qui viennent un second billet pour commenter les développements les plus récents, qui se situent plutôt dans la lignée de ce que j’avais écrit… (mise à jour : lien vers le billet en question)
Lire le reste de cette entrée »

Laisser un commentaire

« L’emploi en ligne » sur Direct 8

Hier soir sur Direct 8, le magazine 8-fi, présenté par Dominique Delport, était consacré à l’emploi en ligne. J’ai participé au débat, aux côtés de Dan Serfaty (co-fondateur Viaduc), Olivier Fécherolle (DG Keljob), Franck Melfort (ANPE), Natacha Hardert (Blogueuse emploi) et Philippe Leroy (rédacteur en chef de zdnet.fr). L’émission est disponible en ligne sur zdnet.fr durant quelques semaines. Le débat proprement dit commence précisément à l’indication 21h42.

Dans le désordre, quelques-uns des thèmes abordés :

  • ce qu’Internet a apporté au marché du travail : « transparence » et… « bruit » (un des mes thèmes récurrents, sur lequel une petite synthèse sera bientôt publiée),
  • l’utilisation des blog et des plates-formes de mise en relation professionnelle (cf. glossaire) en recherche d’emploi,
  • les « candidats passifs » (selon Dan Serfaty, près de 90 % des salariés en poste inscrits sur Viaduc ont coché la case « à l’écoute du marché »),
  • le CV anonyme,
  • le spam sur les réseaux sociaux,
  • la directive 2003/98 sur la réutilisation des informations du secteur public et ses conséquences pour l’ANPE,
  • les agrégateurs d’offres d’emploi (déf.).

Comments (4)

Google Trends et l’emploi

Ouvert au public la semaine dernière, Google Trends permet de générer des graphiques figurant, pour un mot-clé donné, les évolutions du volume de recherches sur Google depuis 2004. Compte tenu du fait que Google dispose en France d'une part de marché de l'ordre de 80 % dans la recherche en ligne, l'outil est pour le moins intéressant.

Une de ses limites est que l'on ne dispose d'aucune indication sur l'échelle utilisée pour les ordonées : le nombre de recherches effectuées est évidemment une donnée sensible pour Google… Mais on peut toutefois tirer de cet outil quelques informations intéressantes. Pour preuve, voici une analyse pour la France de quelques mots-clés dans le champ de l'emploi.

Lire le reste de cette entrée »

Comments (13)

La fermeture de l’America’s Job Bank et les agrégateurs d’offres d’emploi

L'America's Job Bank ferme le 30 juin 2007. Certains acteurs privés américains peuvent sans doute s'en réjouir. Mais ce n'est probablement pas le cas de tous : comme le soulignait très justement Joel Cheesman en début de semaine, les principaux agrégateurs d'offres d'emploi (déf.) sont très dépendants, en termes de contenu, du site du service public de l'emploi américain.

Ils peuvent en effet librement référencer ses quelque deux millions d'offres d'emploi puisqu'il s'agit de données produites par le secteur public. Indeed et SimplyHired, disent chacun référencer de l'ordre de 4 à 5 millions d'annonces emploi. Faites le calcul…

Lire le reste de cette entrée »

Comments (7)

Older Posts »